01.12.2009

Malouma

Malouma et son ardin, Mauritanie, concert, Caserne Fonck, Liège, festival des voix de femmes, © photo dominique houcmant

Athié Mohamed Ekhtou, choriste de Malouma, concert, Caserne Fonck, Liège, festival des voix de femmes, © photo dominique houcmantla Mauritanienne Malouma Mint Meidah en concert, Caserne Fonck, Liège, festival des voix de femmes, © photo dominique houcmantMarieme Gueye, Doba, choriste de Malouma, concert, Caserne Fonck, Liège, festival des voix de femmes, © photo dominique houcmant

La chanteuse mauritanienne Malouma en concert au Festival Voix de Femmes, Liège, Caserne Fonck, le 27 novembre 2009

Issue d’un longue lignée de poètes et musiciens griots “iggawin”, Malouma Mint Meidah, surnommée «moutribatou echa’b» (la chanteuse du peuple) dans son pays la Mauritanie, chante, accompagnée de son ardin (harpe jouée par les femmes en Mauritanie et en pays Sahraoui), l’amour et les sujets qui fâchent (10 ans de censure et d’interdiction d’antenne). Véritable trait d’union entre l’univers berbère et l’Afrique de l’Ouest, la musique de Malouma emprunte au blues des accents suaves nés sur les rives du Mississipi. Les thèmes de ses chansons dénonçent l’exclusion, l’oppression, l’injustice ou prônent l’entente entre les différents peuples mauritaniens. Elle fait maintenant partie du Sénat Mauritanien.
La douceur du timbre des 2 choristes (Athié Mohamed Ekhtou et Marieme Gueye, chanteuse connue sous le nom de Dioba) m’a surpris et touché

The Mauritanian Malouma is one of the great singers of North Africa. After 10 years of her music being banned by Mauritania’s military government, Malouma now speaks through her new role as one of the country’s 56 senators and through her Music, which brings the desert blues of Mauritania into the 21st century.



... Malouma - Chtib - extrait de l’album Nour ...

Commentaires

De très belles photos sur ce blog, la classe...bon dimanche...

Écrit par : le Pierrot | 21.03.2010

Écrire un commentaire