21.11.2011

Loredana Bianconi - Voix de Femmes

Loredana Bianconi, cinéma, Liège, festival des voix de femmes, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Loredana Bianconi était l'invitée 'cinéma' de la 10 ème édition du Festival Voix de Femmes - Liège, novembre 2011
Rencontres, projections, débats, lectures étaient au programme

Loredana Bianconi est née et vit en Belgique. Elle est docteur en Art, Communication et Spectacle à la Faculté des Lettres et de Philosophie de Bologne. Elle est réalisatrice de films documentaires et d'émissions pour la RAI 3

Filmographie selective : La mina (1989) - A travers la vision de Mara, une fillette italienne d'une dizaine d'années, "La Mina" nous offre une évocation constrastée de la Belgique des années 50 : images noires de la Belgique des charbonnages, des grèves, souvenirs de la catastrophe de Marcinelle, de la cruauté des enfants face à l'immigration... Images tendres de la complicité de Mara et de son grand-père quand ils vont labourer le petit jardin à côté de la mine, des jeux de la petite fille et de son amie dans le grenier... Images réalistes des veillées funèbres, de la fuite des petites filles vers l'Italie et surtout la fête de famille où, à la fois on joue "à tombola", on s'extasie sur le colis venu d'Italie, on danse sur les chansons de là-bas et où on parle de la mine et des accidents.

Do you remember revolution (1997) - En Italie, au milieu des années 70, Adriana, Barbara, Nadia, Susanna ont 20 ans quand elles décident d'entrer dans la lutte armée, de quitter leur vie sociale et leur famille pour faire de la révolution le centre et le but de leur existence. Elles réapparaissent aujourd'hui après de longues années de prison, elles essayent de raconter chacune de leurs propres expériences. Elles parlent des raisons politiques qui les animaient, des conflits, des doutes, des déchirures qui ont marqué leur vie de femme prise dans le tourbillon de la guerre. Un parcours qui débouche sur la condamnation de la lutte armée et la douleur des vies détruites: celles des victimes et la leur. (présenté durant le festival en présence de Barbara Balzerani, protagoniste du film)

La vie autrement (2005) - A l'occasion du 40ème anniversaire de l'immigration marocaine en Belgique, quatre jeunes femmes belges d'origine maghrébine racontent, face à la caméra, les difficultés qu'elles ont rencontrées pour s'imposer en tant qu'artiste dans leur milieu familial et culturel, réticent à l'idée qu'une femme se montre et s'exprime en public. Entre le modèle familial et le modèle de la société d'accueil de leurs parents, elles ont cherché à inventer leur propre vie.

Citons aussi : « Devenir » (2004), « In Albania » (2009]

Il est possible de visionner certains films de Loredana Bianconi sur les sites Laplateforme.be et UniversCine Belgium où de les acquérir sur le site du WIP


Loredana Bianconi (Italy | Belgium) - Documentary film director



Milva - Jenny dei pirati

Les commentaires sont fermés.