15.01.2015

Olivier Gourmet et Stéphane Demoustier | Terre battue

portrait, Olivier Gourmet, acteur belge, belgian actor, cinéma, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Olivier Gourmet | Acteur

portrait,Olivier Gourmet, acteur belge, belgian actor, cinéma le Parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Olivier Gourmet | Acteur

portrait, Stéphane Demoustier, réalisateur français, french movie director, cinéma le Parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Stéphane Demoustier | Réalisateur

Olivier Gourmet et Stéphane Demoustier, devant l'affiche du film Terre Battue, cinéma le Parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Olivier Gourmet et Stéphane Demoustier

Olivier Gourmet et Stéphane Demoustier, avant-première du film Terre Battue, cinéma le Parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Le réalisateur Stéphane Demoustier et le comédien Olivier Gourmet à l'avant-première du film Terre battue
au cinéma Le Parc à Liège, le 13 janvier 2015

Synopsis - Résolu à ne plus travailler pour d’autres, Jérôme cherche à monter sa société coûte que coûte, et ce malgré les réticences de Laura, sa femme. Ugo, leur fils de 11 ans, joue au tennis et veut devenir champion. Pour cela, il lui faut intégrer le centre national d’entraînement, à Roland Garros. Comme son père, il est prêt à tout pour arriver à ses fins. Ensemble, Ugo et Jérôme vont apprendre qu’on ne peut pas contourner toutes les règles pour réussir.

Olivier Gourmet - Belgian actor | Stéphane Demoustier - French director



Interview d'Olivier Gourmet à propos de "Terre battue" et de l'ensemble de sa carrière par Cinéma CANAL+

12.12.2014

Hadja Lahbib et le paradis

Hadja Lahbib, journaliste, cinéaste, femme, Patience, patience T’iras au paradis !, cinéma le parc, les grignoux, © dominique houcmant | goldo

Hadja Lahbib

la journaliste Hadja Lahbib et la slameuse marocaine Tata Milouda, cinéma le parc, les grignoux, © dominique houcmant | goldo

Hadja Lahbib et Tata Milouda

la slameuse marocaine Tata Milouda, Milouda Chaqiq, cinéma le parc, les grignoux, © dominique houcmant | goldo

Tata Milouda

Encore une belle soirée de cinéma, de rencontre et d'émotion hier soir au cinéma le Parc avec la venue d'Hadja Lahbib, accompagnée de la très souriante Tata Milouda, pour l'avant-première de son film-documentaire Patience, patience… T'iras au paradis. Liège le 11 décembre 2014. Et outre le plaisir d'avoir partagé un repas avec une femme qui parlait avec passion et enthousiasme de son projet, le moment que je retiendrai de cette soirée est la sortie du public après la projection. Toujours premier dehors pour griller ma petite cigarette, j'ai assisté au défilé de tout un petit monde, riche de sa multiculturalité, complètement épanoui et recevoir de la part de femmes marocaines voilées un franc "Bonsoir tout le monde !" servi par de magnifiques sourires est un moment rare que je ne suis pas prêt d'oublier.

Le pitch : Patience, patience… T'iras au paradis c’est le refrain répété aux femmes pour les aider à subir leur vie sans jamais se plaindre. Lors d’un séjour au Maroc, Mina découvre Tata Milouda, une slameuse sexagénaire qui clame vouloir « un chouia de paradis dans la vie aujourd’hui ». Cette rencontre la bouleverse. De retour en Belgique, Mina s’inscrit à « Dar el Amal », la « Maison de l’espoir » et rencontrent d’autres femmes comme elles. Ensemble, tout devient possible. Elles sortent de Molenbeek, découvrent enfin Bruxelles et vont jusqu’à nourrir le projet fou de partir à New York !

« En creusant l’intime d’une poignée de femmes issues de l’immigration maghrébine, Hadja Lahbib touche à l’universel. La cinéaste s’est donnée le temps de filmer l’émancipation de ces femmes avec leur incroyable désir de vivre, leur capacité d’analyser leur vie sans jamais tomber dans le pathétique. Avec autodérision, elles évoquent leur enfermement dans le nid familial et leur libération tardive. La réalisatrice donne à voir des singularités qui exultent, se prennent en charge et nous ressemblent étrangement. Et à l’heure où les hommes d’état se lâchent dans des foucades xénophobes, où les réseaux sociaux pullulent de commentaires racistes décomplexés, ce documentaire résonne comme un contre-feu indispensable » - Dany Habran, Les Grignoux




Rencontre avec Hadja Lahbib à propos de son film "Patience, patience… T'iras au paradis" - Cinergie

"Patience, patience… T'iras au paradis" en salle à Liège aux Grignoux, les 18, 21,22,23 décembre. A vos agendas !

01.12.2014

Marion Cotillard

portrait, Marion Cotillard, actrice, actress, cinéma, cinéma le parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant, goldo graphisme

L'actrice française Marion Cotillard (oscarisée pour son interprétation d'Edith Piaf dans le film 'La Môme" d'Olivier Dahan )
au cinéma Le Parc lors de l'avant-première liégeoise du film Deux jours, une nuit des frères Jean-Pierre et Luc Dardenne.
Liège, le 26 avril 2014

Marion Cotillard - French actress



Interview de Marion Cotillard à propos du film "Deux jours, une nuit" à Cannes en 2014

01.06.2013

Ziad Doueiri | L'attentat

portrait Ziad Doueiri,  زياد دويري , réalisateur, L'attentat, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

portrait Ziad Doueiri, réalisateur, L'attentat, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

film, L'attentat, affiche de cinema, photo dominique houcmant, goldo graphisme

C'est en pleine actualité de censure par la ligue arabe que le réalisateur d'origine libanaise Ziad Doueiri est venu défendre "L'attentat" son dernier film librement adapté du best-seller de l"écrivain algérien Yasmina Khadra au cinéma Le Parc à Liège, le 31 mai 2013. Que cette actualité n'occulte pas le fait que "L"attentat" est d'abord un très bon film, déjà récompensé par l'Etoile d'or au Festival international du film de Marrakech 2012.

Synopsis : Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme fait exploser une bombe qu’elle dissimule sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, israélien d’origine arabe, opère les nombreuses victime de l’attentat. Au milieu de la nuit, on le rappelle d’urgence à l’hôpital pour lui annoncer que la kamikaze est sa propre femme. Refusant de croire à cette accusation, Amine part en Palestine pour tenter de comprendre.


Ziad Doueiri is a Lebanese-born cinematographer, film director and writer



"L'attentat" (The Attack) - Bande Annonce

Écrit par dominique houcmant | goldo dans cinéma | théâtre, portraits d'hommes | Tags : ziad doueiri, film, photo, cinéma, cinema le parc, liège, avant-première, portrait, réalisateur, l'attentat | Lien permanent | Commentaires (0)
|  Facebook | | |

31.01.2013

Herman Dune | Mariage à Mendoza

portrait herman dune group, Mariage à mendoza, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

herman dune group, concert BOF Mariage à mendoza, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Herman Düne en concert au cinéma Le Parc pour jouer la bande originale du film Mariage à Mendoza d'Édouard Deluc
qu'ils ont composée, Liège, le 30 janvier 2013


Herman Düne - European folk-rock band based in France



Herman Düne - "The Wrong Button" extrait de la bande-originale de "Mariage à Mendoza"

Écrit par dominique houcmant | goldo dans Musique, Photos Concerts | Tags : mariage à mendoza, film, photo, cinéma, cinema le parc, liège, concert, portrait, herman dune, bof | Lien permanent | Commentaires (0)
|  Facebook | | |

30.01.2013

Édouard Deluc et Philippe Rebbot

portrait Édouard Deluc et Philippe Rebbot, Mariage à mendoza, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Édouard Deluc (réalisateur) et Philippe Rebbot (acteur) lors de l'avant-première liégeoise du film Mariage à Mendoza
au cinéma Le Parc, Liège, le 30 janvier 2013

Synopsis - Deux frères débarquent en Argentine pour aller célébrer le mariage de leur cousin, à Mendoza, dans l'ouest du pays. Mais à l'arrivée à Buenos-Aires, Antoine ne va pas bien du tout, comme un type que sa femme vient de plaquer. Marcus, est sûr qu'aller au mariage du cousin remettra son petit frère d'aplomb, il va lui sortir le grand jeu. Sur la route du mariage, au gré d'étapes de plus en plus mouvementées, les deux frères se retrouvent. À un détail près : quand Antoine se requinque, c'est Marcus qui trinque. (avec Nicolas Duvauchelle : Antoine, Philippe Rebbot : Marcus et Benjamin Biolay : Xavier)


Edouard Deluc - French film director | Philippr Rebbot - French actror and film director



"Mariage à Mendoza" - Bande Annonce

19.12.2012

Anne Teresa De Keersmaeker | Rain

portrait 3 de Anne Teresa De Keersmaeker, chorégraphe, danse, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Anne Teresa De Keersmaeker, danseuse et chorégraphe| Dancer and choreographer in contemporary dance

portrait 1 de Anne Teresa De Keersmaeker, chorégraphe, danse, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Anne Teresa De Keersmaeker

portrait 2 de Anne Teresa De Keersmaeker, chorégraphe, danse, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Anne Teresa De Keersmaeker

Gerard-Jan Claes & Olivia Rochette, Rain, danse, cinema le Parc liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Gerard-Jan Claes & Olivia Rochette, réalisateurs du film-documentaire "Rain"

La danseuse et chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker, accompagnée des réalisateurs Olivia Rochette et Gerard-Jan Claes, à la présentation du film-documentaire Rain au cinéma Le Parc, Liège, le 18 décembre 2012

Le 25 mai 2011, le prestigieux Ballet de l’Opéra national de Paris a présenté pour la première fois une chorégraphie d’Anne Teresa De Keersmaeker, Rain. Les cinéastes Olivia Rochette et Gerard-Jan Claes ont suivi les répétitions, des auditions à la première.

Le documentaire se concentre sur la manière dont De Keersmaeker et les danseurs de Rosas transmettent le vocabulaire gestuel de la chorégraphe à ces danseurs de formation classique. La rigidité du ballet cède la place à une autre forme de rigueur, à savoir la trame mathématique de Rain, qui recèle toutefois une importante dimension émotionnelle. Un documentaire poétique à propos de la recherche, du regard et du doute au sein de l’espace parfois oppressant de l’opéra. - source Rosas


Anne Teresa De Keersmaeker - belgian dancer and choreographer in contemporary dance
Olivia Rochette and Gerard-Jan Claes - film directors

On 25th May 2011 the world renowned Ballet de l’Opéra national de Paris presented Rain, its first ever performance of a choreography by Anne Teresa De Keersmaeker. The filmmakers Olivia Rochette and Gerard-Jan Claes followed the rehearsal process from the auditions to the opening performance.

The documentary focuses on how De Keersmaeker and the Rosas dancers convey the dance idiom of the choreographer to the classically trained ballet dancers. The rigidity of ballet gives way to another kind of severity, namely the mathematical pattern of Rain, which, however, conceals a powerful emotional layering. A poetic documentary about searching, looking and hesitating within the walls of the opera, which at times can be claustrophobic. - in Rosas




Steve Reich - Music for 18 Musicians